Musique informatique

De la synchronisation interprète/électronique à la partition algorithmique

Par Gérard Berry (Collège de France) et Arshia Cont (Ircam)

Dans le cadre du cycle Algorithmes, machines et langages au Collège de France – dont Gérard Berry est titulaire de la Chaire – cette conférence traite du rapport entre temps logique de la partition et temps physique de l’interprétation, ainsi que de l’apport des langages synchrones à la conception de partitions algorithmiques plus générales que les partitions linéaires usuelles.

Arshia Cont présentera son système Antescofo, qui réalise un suivi dynamique des interprètes humains par détection des événements sonores et apprentissage en temps réel du tempo. Antescofo permet la synchronisation automatique des parties électroniques sur le tempo humain, supprimant ainsi la fixité des parties électroniques pré-programmées et rendant possible une « interprétation » des musiques de synthèse par les musiciens eux-mêmes.

Antescofo par Ircam