Jean-Luc Hervé

Jean-Luc HervéJean-Luc Hervé © Jean Marie Legros

Jean-Luc Hervé (né en 1960) étudie l’orchestration et l’électroacoustique au CNR de Boulogne-Billancourt puis la composition avec Emmanuel Nunes et Gérard Grisey au Cnsmdp. En 1996, il est retenu par le comité de lecture organisé par l’Ircam et l’Ensemble intercontemporain, et complète sa formation sur les nouvelles technologies en menant une recherche sur la composition assistée par ordinateur à l’institut ; en 2001, il devient compositeur en recherche à l’Ircam.

Sa rencontre avec Gérard Grisey est déterminante ; sa thèse de doctorat d’esthétique ainsi que ses recherches menées à l’Ircam sont l’occasion d’une réflexion théorique sur son travail de compositeur ; sa résidence à la Villa Kujoyama à Kyoto, en 2001, est quant à elle un grand choc esthétique et un tournant décisif dans son œuvre.

Jean-Luc Hervé donne des cours à l’abbaye de Royaumont (2000) ainsi que des séminaires au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris (2005), à l’Ircam (1998-2000), à l’Institut musical A. Peri de la Fondation I Teatri à Reggio Emilia (Italie), et à l’Institut français de Bilbao (Espagne). Depuis 2001, il enseigne la composition au conservatoire de Nanterre.